Fanny LACROIX dans La Provence : "Si un système n'est pas à la hauteur des enjeux, il faut le changer"

(...) Fini les élections partisanes appuyées sur des surenchères de promesses qui n'engagent que ceux qui les croient. Les fondateurs de ce réseau de bonnes volontés veulent que des listes citoyennes se constituent autour de projets coopératifs.

Derrière cette ambition de "faire société", portée par ce cercle de réflexion, apparaît une vive critique de la nouvelle organisation territoriale. "Les territoires sont en crise. La métropolisation a provoqué une captation des services par les grands centres", développe Fanny Lacroix. Au découpage technocratique "par le haut", les rédacteurs du plaidoyer municipaliste opposent "le droit au village".

(...)

> Voir l'article

fl_laprovence8042019jpg